17 janvier 2024

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Catégorie(s) : Coude

L’arthrolyse du coude : une solution pour retrouver la mobilité

arthrolyse du coude
4.7/5 - (4 votes)

Le coude est une articulation qui peut perdre de sa souplesse à cause de différentes pathologies, comme les fractures, les luxations, les arthrites, les arthroses, les tendinites ou les bursites. Quand le traitement médical et la kinésithérapie ne suffisent pas à soulager la douleur et à améliorer la fonction du coude, il existe une intervention chirurgicale qui peut aider : l’arthrolyse du coude. En quoi consiste-t-elle ? Comment se déroule-t-elle ? Quels sont ses résultats ? Voici les informations à retenir.

 

Quelles sont les causes d’une raideur du coude ?

Le coude est une articulation complexe, composée de trois os (l’humérus, le radius et l’ulna), de plusieurs ligaments, de tendons, de muscles et de cartilages. Il assure les mouvements de flexion-extension et de pronation-supination de l’avant-bras. Il peut être affecté par différentes pathologies qui entraînent une raideur du coude, c’est-à-dire une diminution de l’amplitude des mouvements.

os du coude

Parmi ces pathologies, on peut citer :

  • Les fractures du coude, qui peuvent provoquer des déformations osseuses, un cal vicieux, des ostéophytes ou des corps étrangers intra-articulaires.
  • Les luxations du coude, qui peuvent entraîner des lésions ligamentaires, des instabilités chroniques ou des rétractions capsulaires.
  • Les arthrites du coude, qui sont des inflammations de l’articulation dues à des causes infectieuses, rhumatismales ou métaboliques. Elles peuvent causer des épanchements, des synovites, des érosions cartilagineuses ou des ossifications périarticulaires.
  • Les arthroses du coude, qui sont des usures du cartilage liées à l’âge, à des traumatismes répétés ou à des malformations congénitales. Elles peuvent provoquer des douleurs, des craquements, des gonflements ou des raideurs du coude.
  • Les tendinites du coude, qui sont des inflammations des tendons qui relient les muscles à l’os. Elles peuvent être dues à des gestes répétitifs, à des efforts intenses ou à des microtraumatismes. Elles peuvent provoquer des douleurs, des rougeurs, des gonflements ou des difficultés à bouger le coude.
  • Les bursites du coude, qui sont des inflammations des bourses séreuses, des petits sacs remplis de liquide qui facilitent le glissement des tendons sur l’os. Elles peuvent être dues à des chocs, à des frottements ou à des infections. Elles peuvent provoquer des douleurs, des rougeurs, des gonflements ou des raideurs du coude.

 

Qu’est-ce que l’arthrolyse du coude ?

arthrolyse coude

L’arthrolyse du coude est une opération qui consiste à libérer les structures du coude qui sont bloquées par des adhérences, des cicatrices ou des calcifications. Ces anomalies empêchent le coude de bouger normalement et provoquent de la raideur avec une limitation des mouvements de flexion-extension et de pronation-supination de l’avant-bras.

L’arthrolyse du coude permet de restaurer la mobilité du coude et de diminuer la douleur. Elle est indiquée quand le traitement médical, qui comprend des médicaments anti-inflammatoires, des infiltrations et de la kinésithérapie, n’a pas donné de résultats satisfaisants.

L’arthrolyse du coude se fait sous anesthésie générale ou locorégionale. Elle peut être réalisée selon deux techniques : l’arthroscopie ou la chirurgie à ciel ouvert.

 

L’arthrolyse du coude par arthroscopie

L’arthrolyse du coude par arthroscopie est une technique mini-invasive, qui consiste à introduire une petite caméra et des instruments chirurgicaux à travers de petites incisions autour du coude.

Le chirurgien peut alors visualiser l’intérieur de l’articulation sur un écran, et réaliser les gestes suivants :

  • Le retrait des adhérences, des callosités ou des ostéophytes qui limitent l’espace articulaire
  • La résection des parties endommagées du cartilage ou de l’os, qui provoquent des frottements ou des accrochages
  • La libération de la capsule articulaire, de ligaments, des tendons ou des muscles, qui sont trop tendus ou trop courts

L’arthrolyse du coude par arthroscopie présente plusieurs avantages :

  • Elle est moins invasive, moins douloureuse et moins risquée que l’arthrolyse à ciel ouvert
  • Elle permet une meilleure visualisation de l’articulation, et donc une meilleure précision des gestes
  • Elle favorise une récupération plus rapide, avec une hospitalisation plus courte et une rééducation plus précoce

 

L’arthrolyse du coude à ciel ouvert

L’arthrolyse du coude à ciel ouvert du coude est une technique conventionnelle qui consiste à ouvrir le coude par une incision plus ou moins longue, selon l’étendue des lésions. Le chirurgien peut alors accéder directement à l’articulation, et réaliser les mêmes gestes que lors de l’arthrolyse par arthroscopie, mais avec une vision plus globale.

La durée d’hospitalisation après l’arthrolyse du coude varie selon la technique utilisée et l’évolution de son état. Des médicaments sont prescrits pour soulager la douleur et prévenir l’infection. L’immobilisation en post-opératoire doit être évitée au maximum pour lutter contre la formation de nouvelles adhérences.

 

Comment se passe la rééducation après l’arthrolyse du coude ?

 

reeducation du coude

La rééducation après l’arthrolyse du coude est indispensable pour obtenir un bon résultat. Il s’agit d’un processus long et progressif qui nécessite la motivation et la coopération du patient. La rééducation après l’arthrolyse du coude permet donc d’optimiser les effets de l’opération et de retrouver une qualité de vie satisfaisante.

Elle commence dès le lendemain de l’opération, sous la supervision d’un kinésithérapeute.

Elle vise à :

  • Mobiliser progressivement le coude, en respectant les consignes du chirurgien et les limites de la douleur
  • Renforcer les muscles qui stabilisent et soutiennent le coude
  • Améliorer la coordination et la fonction du coude
  • Prévenir les récidives de raideur ou les complications postopératoires

Par ailleurs, la rééducation après une arthrolyse du coude peut se faire avec l’aide d’un arthromoteur, un appareil qui permet de faire bouger le coude de façon passive, c’est-à-dire sans effort musculaire, à domicile. L’arthromoteur permet de gagner en amplitude de mouvement, de réduire la douleur et de favoriser la cicatrisation des tissus.

La durée de la rééducation varie selon les cas, mais elle peut durer plusieurs mois. Le patient doit être motivé et assidu pour suivre le programme de rééducation et atteindre ses objectifs.

 

Arthrolyse du coude avis et résultat ?

L’arthrolyse du coude est une intervention qui permet d’améliorer la mobilité et la fonction du coude et de réduire la douleur.

Les résultats sont généralement satisfaisants, mais ils dépendent de plusieurs facteurs, tels que le degré de raideur initial du coude, la technique chirurgicale utilisée, la motivation et la participation du patient à la rééducation, et l’absence de complications ou de récidives.

Il est important de noter que l’arthrolyse du coude ne permet pas de restaurer une mobilité normale du coude, mais seulement de la rendre fonctionnelle. Elle ne permet pas non plus d’arrêter l’évolution de la pathologie sous-jacente, et une nouvelle intervention peut être nécessaire en cas de réapparition de la raideur.

Les autres actualités

Le kyste synovial du poignet

Le kyste synovial du poignet

Le kyste synovial du poignet est une affection qui se traduit par l’apparition d’une boule sous la peau, remplie d’un...

Le panaris du doigt

Le panaris du doigt

Mise à jour Novembre 2023 Le panaris du doigt est l’infection de la main la plus fréquemment rencontrée. Le plus...

La fracture de la tête radiale

La fracture de la tête radiale

La fracture de la tête radiale concerne l’extrémité supérieure du radius (au niveau du coude), l’un des deux os de...

La fracture du 5ème métacarpien

La fracture du 5ème métacarpien

La fracture du 5ème métacarpien est un trouble très fréquent de la main. Elle concerne l’os situé à la base du petit...

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS