12 février 2024

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Catégorie(s) : Epaule

L’arthrose de l’épaule (omarthrose)

arthrose de l’épaule
5/5 - (4 votes)

L’arthrose de l’épaule est une maladie dégénérative qui touche le cartilage de l’articulation de l’épaule. Elle se manifeste par des douleurs, une raideur de l’épaule et d’une diminution de sa mobilité . Elle peut avoir des répercussions sur la qualité de vie des personnes qui en souffrent. Heureusement, il existe des solutions pour soulager les symptômes et ralentir la progression de l’arthrose. SOS Main vous explique ce qu’est l’arthrose de l’épaule, ses causes, ses symptômes, son diagnostic et ses possibles traitements.

 

Qu’est-ce que l’arthrose de l’épaule ?

omarthrose epaule

L’arthrose de l’épaule est une usure du cartilage qui recouvre les extrémités osseuses de l’articulation de l’épaule. Le cartilage a pour fonction de protéger les os et de faciliter le glissement entre eux. Lorsque le cartilage s’abîme, les os frottent entre eux, provoquant de l’inflammation, de la douleur et de l’arthrite.

 

L’arthrose de l’épaule est souvent appelée omarthrose, car elle concerne l’articulation qui relie l’omoplate à la tête de l’humérus, l’os du bras. Cette articulation est particulièrement sensible à l’arthrose, car elle est très sollicitée au quotidien dès que l’on bouge l’épaule ou que l’on effectue des mouvements de rotation des bras. L’usure de cette articulation doit être repérée au plus tôt pour une prise en charge efficace.

L’arthrose de l’épaule est une maladie chronique qui évolue lentement et par poussées. Elle peut être primitive, c’est-à-dire qu’elle survient sans cause connue, du simple fait de l’usure progressive de l’articulation. La tête de l’humérus reste souvent en bonne position dans la glène, et les tendons de l’épaule sont sains, on parle aussi d’omarthrose centrée. Ce type d’omarthrose implique un suivi médical spécifique pour s’assurer que les tendons restent intacts.

L’arthrose de l’épaule peut aussi être secondaire, consécutive à un traumatisme (comme la rupture de la coiffe des rotateurs), une infection, une maladie inflammatoire ou une anomalie anatomique de l’épaule. Lorsque la tête de l’humérus est mal centrée par rapport à sa position normale (face au creux de l’omoplate), on parle d’omarthrose excentrée.

 

Quels sont les symptômes de l’arthrose de l’épaule ?

Le principal symptôme de l’arthrose de l’épaule est la douleur. Elle est souvent sourde et permanente, mais elle peut aussi être intermittente et s’aggraver lors des mouvements de l’épaule, notamment en hauteur ou en rotation. La douleur peut irradier vers le cou, le bras ou la main. Elle peut aussi être plus intense la nuit ou par temps humide.

 

L’arthrose de l’épaule entraîne également une raideur progressive de l’articulation, qui limite la mobilité de l’épaule. Il devient difficile de lever le bras, de s’habiller, de se coiffer ou de pratiquer certaines activités sportives. La raideur peut être accompagnée de craquements ou de blocages de l’épaule.

 

Comment diagnostiquer l’arthrose de l’épaule ?

Le diagnostic de l’arthrose de l’épaule repose sur l’examen clinique et les examens complémentaires.

L’examen clinique permet d’évaluer la douleur, la raideur, la force et l’amplitude des mouvements de l’épaule. Il permet aussi de rechercher des signes d’inflammation ou de déformation de l’articulation.

Les examens complémentaires permettent de confirmer le diagnostic et de préciser le degré d’usure du cartilage. Le plus utilisé est la radiographie, qui montre la réduction de l’espace articulaire, la formation d’ostéophytes (excroissances osseuses) ou la présence de kystes sous-chondraux (cavités remplies de liquide). D’autres examens, comme l’échographie, le scanner ou l’IRM, peuvent être utiles pour visualiser les structures molles de l’épaule, comme les tendons, les ligaments ou les muscles.

 

Quels sont les traitements de l’arthrose de l’épaule ?

kynesitherapeute traitement omarthrose

Le traitement dépend du type et du degré de sévérité de l’arthrose de l’épaule. Il vise à soulager la douleur, améliorer la fonction de l’épaule et ralentir la progression de la maladie. Il repose sur une prise en charge médicale ou chirurgicale.

 

Traitement médical conservateur de l’omarthrose de l’épaule

La prise en charge non chirurgicale peut inclure :

  • Des médicaments anti-inflammatoires et antalgiques, qui réduisent l’inflammation et la douleur. Ils peuvent être pris par voie orale ou injectés directement dans l’articulation.
  • Une rééducation par kinésithérapie, qui consiste à réaliser des exercices adaptés pour renforcer les muscles, assouplir l’articulation et prévenir l’ankylose. Elle peut être complétée par des massages, des étirements, de la cryothérapie ou de l’électrostimulation.
  • Des infiltrations (corticoïdes, acide hyaluronique, PRP…).
  • Des cures thermales, pour soulager la douleur et améliorer la mobilité grâce aux vertus de l’eau minérale et des soins associés.

 

La chirurgie comme traitement de l’omarthrose de l’épaule

L’arthrose est une pathologie irréversible : le cartilage n’est pas en mesure de se régénérer tout seul. La prise en charge conservatrice permet seulement de gérer les symptômes liés et de limiter l’évolution de la maladie.

En cas d’arthrose de l’épaule avancée, lorsque la symptomatologie est très invalidante et que la kinésithérapie ne permet pas d’améliorer les signes cliniques, se pose alors la question d’une intervention chirurgicale.

La chirurgie consiste à remplacer l’articulation abîmée à l’aide d’une prothèse totale de l’épaule. L’intervention permet d’éliminer les douleurs de manière durable, de retrouver une épaule mobile et de récupérer toutes les fonctions de l’épaule et du bras.

La chirurgie de prothèse totale de l’épaule doit être complétée par une rééducation auprès d’un kinésithérapeute.

Les autres actualités

Luxation sterno-claviculaire

Luxation sterno-claviculaire

La luxation sterno-claviculaire est une lésion de l’articulation qui unit le sternum et la clavicule. Elle résulte...

Le kyste synovial du poignet

Le kyste synovial du poignet

Le kyste synovial du poignet est une affection qui se traduit par l’apparition d’une boule sous la peau, remplie d’un...

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS