1 décembre 2023

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Catégorie(s) : Coude

Entorse du coude : traitements et temps de guérison

Comment soigner une entorse du coude
5/5 - (4 votes)

L’entorse du coude est une blessure fréquente qui peut être très gênante au quotidien et nécessiter une rééducation. Mais quels sont les symptômes de l’entorse du coude ? Comment la diagnostiquer et la traiter ? Quelle est sa durée de guérison ? Voici tout ce qu’il faut connaître sur cette atteinte.

 

Qu’est-ce qu’une entorse du coude ?

chute entorse coude

Le coude est une articulation complexe qui permet au bras de se plier, de s’étendre et de tourner. Il est formé par 3 os et 4 ligaments principaux.

Une entorse du coude se produit lorsqu’un ligament, le tissu qui relie les os, est étiré ou déchiré. Cela peut arriver après une chute, un coup ou un mouvement brusque du bras.

L’entorse du coude peut concerner un ou plusieurs des ligaments de l’articulation en fonction de la force et de la direction du traumatisme.

On distingue 3 degrés de gravité :

  • L’entorse de 1er degré : le ligament est légèrement étiré, mais pas rompu. La douleur est modérée et le gonflement est minime. Il n’y a le plus souvent pas de perte de fonction ni d’instabilité.
  • L’entorse de 2e degré : le ligament est partiellement déchiré. La douleur est intense et le gonflement est important. Il peut y avoir une diminution de la fonction et une instabilité modérée.
  • L’entorse de 3e degré : le ligament est complètement rompu. La douleur est sévère et le gonflement est très important. Il peut y avoir une perte totale de la fonction et une instabilité majeure.

Consultez également notre article sur la fracture du coude

 

Entorse du coude : symptômes et diagnostic

Les symptômes principaux d’une entorse du coude sont la douleur lors du mouvement du bras, la faiblesse et le gonflement. La douleur se situe à l’intérieur ou à l’extérieur du coude selon le ligament touché. Elle peut s’aggraver à la flexion, à l’extension ou à la rotation du bras. La douleur peut aussi irradier vers le poignet ou l’épaule.

Le diagnostic d’une entorse du coude repose généralement sur l’examen clinique (pour évaluer la mobilité, la stabilité et la sensibilité du coude), l’historique de la blessure et la réalisation d’examens complémentaires comme les radiographies, l’échographie ou l’IRM (pour visualiser les structures osseuses et ligamentaires et confirmer le diagnostic).

 

L’entorse du coude : les complications possibles

Une entorse du coude non prise en charge peut entraîner des complications à long terme, comme une diminution de la mobilité ou une augmentation du risque de récidive. Il est donc primordial de traiter rapidement cette blessure pour minimiser ces risques.

Une entorse du coude négligée peut notamment entraîner :

Ces conséquences peuvent impacter la qualité de vie du patient et l’empêcher de pratiquer ses activités habituelles, professionnelles ou sportives.

L’entorse du coude non traitée peut aussi favoriser la survenue d’une instabilité chronique du coude, c’est-à-dire une tendance à se luxer ou à se subluxer. Cette situation peut provoquer des douleurs récurrentes, des sensations de blocages ou de craquement, et une usure prématurée du cartilage. Elle peut nécessiter une intervention chirurgicale pour réparer les ligaments endommagés.

 

L’entorse du coude : traitements

chirurgie entorse coude

La prise en charge d’une entorse du coude dépend de sa gravité.

Des méthodes conservatrices, comme le repos, l’application de glace, la compression et l’élévation peuvent être suffisantes pour les cas légers, tandis que des entorses graves peuvent nécessiter une attelle voire une intervention chirurgicale.

Le repos consiste à limiter les mouvements du coude en évitant les gestes qui provoquent la douleur. Il permet de favoriser la cicatrisation des tissus et de prévenir l’aggravation de la blessure. Il doit être respecté pendant quelques jours à quelques semaines selon les recommandations de votre médecin.

L’application de glace pendant 15 à 20 minutes, plusieurs fois par jour, peut aider à réduire l’inflammation et la douleur au niveau du coude. Il faut éviter le contact direct de la glace avec la peau pour prévenir les engelures, et entourer la glace avec un linge.

La compression consiste à poser une bande élastique autour du coude pour exercer une pression modérée et limiter le gonflement.

L’élévation permet de maintenir le coude avec une écharpe pour faciliter le retour veineux et réduire le gonflement.

Dans le traitement de l’entorse du coude, on essaiera autant que possible, donc lorsque le coude est stable, de ne pas immobiliser l’articulation de manière stricte. Une écharpe pourra être portée à titre antalgique mais le coude devra être mobilisé régulièrement.

La chirurgie est une option qui permet de réparer les ligaments rompus. Elle est réservée aux cas les plus sévères, en cas d’inefficacité des traitements conservateurs ou en cas d’instabilité importante du coude.

Entorse du coude: combien de temps durent la guérison et la rééducation ?

La durée de guérison d’une entorse du coude dépend de sa gravité. Il est nécessaire de suivre un programme de rééducation de kinésithérapie pour restaurer la force et la flexibilité du coude.

La guérison d’une entorse du coude peut aller de quelques semaines à plusieurs mois, selon le degré de l’entorse et la bonne observance du traitement. Il faut être patient et ne pas forcer sur le coude avant d’avoir obtenu le feu vert médical.

 

La rééducation d’une entorse du coude vise à retrouver la mobilité, la stabilité et la fonctionnalité du coude. Elle consiste à réaliser des exercices de physiothérapie, de kinésithérapie en fonction des besoins du patient. Elle doit être débutée dès que possible, en respectant le seuil de douleur et en augmentant progressivement l’intensité.

 

Entorse du coude : durée d’invalidité et reprise des activités

Pour les personnes actives professionnellement, la question de l’arrêt de travail en cas d’entorse au coude peut se poser. Afin de déterminer la durée appropriée de repos, il est recommandé de suivre les conseils de votre médecin.

En effet, l’arrêt de travail pour une entorse au coude et la reprise progressive des activités dépend du type d’activité exercée, de la sévérité de la blessure et de la vitesse de récupération. Il peut varier de quelques jours à quelques semaines, voire plusieurs mois dans les cas les plus graves. La reprise doit être graduelle idéalement, en adaptant son rythme de travail à ses capacités et limites.

Les autres actualités

Le kyste synovial du poignet

Le kyste synovial du poignet

Le kyste synovial du poignet est une affection qui se traduit par l’apparition d’une boule sous la peau, remplie d’un...

Le panaris du doigt

Le panaris du doigt

Mise à jour Novembre 2023 Le panaris du doigt est l’infection de la main la plus fréquemment rencontrée. Le plus...

La fracture de la tête radiale

La fracture de la tête radiale

La fracture de la tête radiale concerne l’extrémité supérieure du radius (au niveau du coude), l’un des deux os de...

La fracture du 5ème métacarpien

La fracture du 5ème métacarpien

La fracture du 5ème métacarpien est un trouble très fréquent de la main. Elle concerne l’os situé à la base du petit...

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS