23 mars 2023

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Catégorie(s) : Coude

Arthrose du coude : Symptômes, diagnostic et traitements

arthrose du coude
4.7/5 - (4 votes)

L’arthrose du coude est une maladie dégénérative de l’articulation du membre supérieur. Étant donnée la nature de l’articulation touchée, elle présente un fort potentiel invalidant.

Toute gêne fonctionnelle ou incapacité au niveau de l’articulation du coude peut grandement nuire à la qualité de vie.

En fonction du type d’arthrose diagnostiqué et de la sévérité des atteintes, un traitement chirurgical peut être proposé.

L’arthrose du coude, qu’est-ce que c’est ?

deterioration cartillage arthrose coude

L’ arthrose du coude est une maladie articulaire qui touche l’articulation reliant l’avant-bras et le bras. Elle consiste en une dégénérescence du cartilage, ce qui nuit à l’indolence de l’articulation et provoque des douleurs au coude potentiellement intenses.

Cette dégradation du cartilage, tissu souple recouvrant l’extrémité des os, jusqu’à la mise à nu de l’os sous chondral, situé sous le cartilage.

Les causes de l’arthrose peuvent être multiples et ne sont pas toutes élucidées. Des mouvements répétitifs, par exemple des gestes professionnels répétés toute la journée des années durant, sont des facteurs favorisants.

Ainsi, l’arthrose du coude est couramment considérée comme un trouble musculosquelettique (TMS) d’origine professionnelle.

Elle touche préférentiellement les hommes de 30 à 40 ans, notamment les ouvriers travaillant sur des chantiers où elle serait corrélée à l’utilisation de marteaux-piqueurs et autres outils occasionnant des vibrations importantes, à l’origine de microtraumatismes répétés.

L’obésité, l’âge, les séquelles post-traumatiques (fracture du coude, entorse ou luxation du coude), certaines déformations anatomiques congénitales et la pratique intensive de certains sports (tennis, musculation, etc.) sont également des causes potentielles d’arthrose.

L’arthrose du coude peut avoir différents degrés de sévérité en fonction de l’étendue des dommages causés aux cartilages, voire aux os. Elle évolue volontiers progressivement, et est rarement douloureuse à ses débuts.

 

Comment se manifeste l’arthrose du coude?

un trouble musculosquelettique TMS dorigine professionnelle arthrose coude

Le symptôme principal de l’arthrose du coude est une douleur qui apparaît progressivement au niveau de l’articulation. Elle se fait d’abord ressentir ponctuellement, dans le cadre de certains efforts ou au moment d’effectuer certains gestes.

Peu à peu, la douleur survient à chaque fois que l’articulation est mobilisée, puis peut perdurer au repos et même la nuit. Il arrive que la maladie ait déjà bien progressé au moment où les premières douleurs apparaissent.

À terme, le patient peut ressentir des raideurs du coude et/ou des sensations de frottement au niveau de son articulation lorsqu’il mobilise son coude.

Des excroissances osseuses (ostéophytes), communément appelées « becs de perroquet », peuvent se développer, irritant d’autant plus les tissus alentour.

Diagnostic de l’arthrose du coude

Le diagnostic de l’arthrose du coude implique une première consultation chez un médecin, au cours de laquelle un questionnaire et un examen clinique permettront d’identifier les symptômes dont souffre le patient et de déterminer si des examens complémentaires nécessaires.

Habituellement, une radiographie du coude est indispensable pour visualiser l’étendue des lésions et l’évolution de la maladie. Un scanner, voire idéalement un arthroscanner (association d’une injection dans le coude pour étudier le cartilage) complètent parfois la radiographie pour préciser la sévérité des lésions et déterminer la meilleure stratégie thérapeutique.

 

Arthrose du coude :  Les traitements

traitement arthrose coude par infiltration

En fonction de sa gravité et de ses impacts sur la qualité de vie des patients, l’arthrose du coude peut faire l’objet d’un traitement chirurgical ou non chirurgical.

Le traitement non chirurgical est privilégié pour les formes d’arthrose débutantes, lorsque l’articulation conserve encore une bonne mobilité.

Dans ce contexte, la prise en charge consiste en une mise au repos complète. Lorsque cela est possible, il convient également de supprimer la cause de la détérioration des cartilages (mouvements répétitifs, activité particulière, etc.).

La prise d’anti-inflammatoires oraux permet également de contrôler les symptômes et d’améliorer le confort du patient. En cas d’échec de cette médication, des infiltrations de corticoïdes ou d’acide hyaluronique peuvent être indiquées.

Le traitement chirurgical de l’arthrose du coude consiste en la pose d’une prothèse lorsque l’articulation est trop endommagée.

Il est indiqué lorsque la mobilité du coude est fortement compromise et induit une perte de mouvement conséquente, invalidante pour le patient.

La pose d’une prothèse consiste à remplacer les parties de l’articulation abîmées par des dispositifs de synthèse implantés dans l’articulation. Elle donne de bons résultats, avec une récupération habituellement complète chez les patients jeunes.

Les autres actualités

Le kyste synovial du poignet

Le kyste synovial du poignet

Le kyste synovial du poignet est une affection qui se traduit par l’apparition d’une boule sous la peau, remplie d’un...

Le panaris du doigt

Le panaris du doigt

Mise à jour Novembre 2023 Le panaris du doigt est l’infection de la main la plus fréquemment rencontrée. Le plus...

La fracture de la tête radiale

La fracture de la tête radiale

La fracture de la tête radiale concerne l’extrémité supérieure du radius (au niveau du coude), l’un des deux os de...

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS