8 août 2023

RETOUR AUX ACTUALITÉS

La pseudarthrose du scaphoïde

Catégorie(s) : Poignet
pseudarthrose du scaphoïde
5/5 - (2 votes)

Le scaphoïde est un os situé au niveau du poignet, proche du pouce, particulièrement sujet aux fractures. En raison de sa mauvaise irrigation sanguine, il peut avoir du mal à se réparer. Si la consolidation n’a pas lieu après environ 6 mois, on parle de pseudarthrose du scaphoïde carpien. Cette affection peut être douloureuse et entraîner une réduction de la mobilité et de la force du poignet, avec à terme une usure du cartilage (arthrose).

 

Définition : pseudarthrose

Le poignet se compose du radius, de l’ulna, et de 8 petits os nommés os du carpe. Ils sont disposés en deux rangées distinctes. Le scaphoïde se situe au niveau de la 1re rangée, à côté du pouce. C’est l’os le plus à l’extérieur. De fait, il est souvent sollicité lors des mouvements, ce qui l’expose particulièrement aux blessures du poignet. Le scaphoïde est en effet l’os le plus souvent fracturé.

En raison de sa situation particulière et de son irrigation sanguine, le scaphoïde peut avoir des difficultés à se réparer. Si sa fracture ne s’est pas consolidée après 6 mois, on parle de pseudarthrose. Ce terme signifie que peu importe la durée d’immobilisation ou le recours à une seconde immobilisation, la blessure ne peut plus se réparer. Le processus habituel impliqué dans la consolidation est impossible.

 

Pseudarthrose du scaphoïde : symptômes

douleur face externe poignet

La pseudarthrose du scaphoïde peut être asymptomatique pendant longtemps avant d’être découverte (plusieurs mois ou années). C’est au décours d’un nouveau choc, même sans gravité, qu’elle commence à être douloureuse et à entraver les fonctionnalités du poignet.

Les douleurs sont principalement situées sur la face externe du poignet et à la base du pouce. Elles sont majorées lors de l’appui du poignet ou lorsque celui-ci est en extension.

Un gonflement transitoire peut apparaître.  Avec le temps, le poignet va progressivement connaître une baisse de sa force et des amplitudes de mouvements. Les douleurs peuvent quant à elles se majorer et fortement invalider au quotidien.

L’évolution progressive de la maladie peut conduire à l’arthrose du poignet (c’est-à-dire, l’usure du cartilage). Une arthrose post-fracture de scaphoïde non consolidée évolue alors selon plusieurs phases : on parle de SNAC (scaphoid non union advanced collapse). Elle doit faire l’objet d’un traitement spécifique.

Une algodystrophie de la main peut parfois apparaître ou s’aggraver avec la pseudarthrose du scaphoïde carpien.

 

Pseudarthrose du scaphoïde : Diagnostic

L’examen clinique du poignet durant la consultation médicale permet d’orienter le spécialiste vers le diagnostic de pseudarthrose du scaphoïde carpien. Il pourra évaluer les douleurs sur la face externe de l’articulation, la réduction de la mobilité et la perte de force lors du serrage. Le médecin peut réaliser plusieurs tests comme la pression de la tabatière anatomique, la compression axiale de la première colonne, etc.

Des examens complémentaires d’imagerie médicale sont ensuite prescrits pour poser le diagnostic de façon formelle et évaluer la sévérité de l’atteinte. Les radiographies du poignet face + profil, ainsi que les incidences de Schneck permettant de dérouler le scaphoïde sont les examens de référence dans ce type d’affection.

Un scanner peut être proposé pour analyser plus précisément la pseudarthrose et la déformation de l’os. L’IRM peut être utile pour observer les vaisseaux sanguins et leur possible altération. Un arthroscanner est parfois envisagé pour observer les surfaces articulaires et les ligaments.

 

Pseudarthrose du scaphoïde : quel traitement ?

scaphoïdectomie

Le traitement d’une pseudarthrose du scaphoïde dépend de plusieurs éléments, comme l’étape de la blessure, la présence éventuelle d’arthrose, l’âge du patient, son niveau d’activités, etc. Le traitement peut être conservateur ou palliatif.

 

Pseudarthrose du scaphoïde : Traitement conservateur

Il consiste à reconstruire et conserver le scaphoïde. Il peut être proposé en présence d’une pseudarthrose récente, sans arthrose installée. Le chirurgien reconstruit l’os en réalisant premièrement un curetage pour retirer la zone de tissu cicatriciel, puis en pratiquant une greffe osseuse. Une fixation par vis ou broches est nécessaire. Le greffon osseux provient du radius, ou de la crête iliaque s’il faut greffer un gros fragment osseux ou en cas de nécessité de réaxation.

 

Pseudarthrose du scaphoïde : Traitement palliatif

Le traitement palliatif (retrait ou fusion du scaphoïde) peut être envisagé en cas de pseudarthrose ancienne avec une arthrose avancée. Il consiste à soulager les douleurs au poignet et réduire l’évolution de l’arthrose, mais implique une perte de mobilité du poignet.

Selon le stade évolutif de l’arthrose et les préférences du chirurgien et du patient, plusieurs techniques peuvent être proposées :

  • Le retrait partiel ou total du scaphoïde (scaphoïdectomie). Le geste est simple, mais peut engendrer une instabilité du poignet et une aggravation de l’arthrose.
  • La scaphoïdectomie avec arthrodèse des 4 os : le scaphoïde est retiré, et 4 os du poignet sont fusionnés. L’articulation et l’arthrose sont stabilisées, mais le poignet perd en mobilité.
  • La résection de la première rangée des os du carpe : 3 os du poignet sont retirés, dont le scaphoïde, pour supprimer la douleur et limiter l’arthrose.

 

 

Les autres actualités

La fracture du 5ème métacarpien

La fracture du 5ème métacarpien

La fracture du 5ème métacarpien est un trouble très fréquent de la main. Elle concerne l’os situé à la base du petit...

La fracture du pouce

La fracture du pouce

​Le pouce est un doigt indispensable à la préhension et la manipulation des objets. Aussi, il est très sollicité au...

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS