26 juin 2023

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Catégorie(s) : Main

La fracture du pouce

La fracture du pouce
4.4/5 - (10 votes)

​Le pouce est un doigt indispensable à la préhension et la manipulation des objets. Aussi, il est très sollicité au quotidien dans la vie personnelle, professionnelle et sportive. Dans ces conditions, il est particulièrement exposé aux blessures comme la fracture du pouce. Cette atteinte peut avoir des conséquences importantes sur les fonctions de la main et la qualité de vie des patients si elle n’est pas prise en charge correctement.

 

Qu’est-ce qu’une fracture du pouce ?

fracture pouce rupture os

La fracture du pouce se caractérise par la rupture d’un ou de plusieurs os qui composent le doigt. Elle peut se situer sur n’importe lequel des trois os : le premier métacarpien, la phalange proximale ou la phalange distale. Les fractures localisées au niveau des articulations sont généralement plus sévères que celles survenant en plein corps de l’os.

On notera les fractures articulaires de la base du premier métacarpien (dites de Bennett et de Rolando), particulièrement fréquentes.

Consulter également notre article sur l’entorse du pouce

 

Causes d’une fracture du pouce

La fracture du pouce est le plus souvent provoquée par un traumatisme direct sur le doigt (chute sur la main, choc violent contre un objet, etc.). Elle peut aussi apparaître après une hyperextension forcée du pouce comme lorsqu’il est frappé par un ballon ou lorsque l’on se coince le pouce dans une porte. Elle peut aussi survenir après une torsion ou contraction musculaire intense durant la pratique sportive (notamment les sports de combat ou le ski).

Par ailleurs, certains facteurs peuvent augmenter le risque de fracture du pouce comme une pathologie osseuse.

 

Quels sont les symptômes d’une fracture du pouce ?

gonflement du pouce

Le principal symptôme de fracture du pouce est la douleur intense au niveau de la localisation de la fracture. Cette douleur est souvent majorée à la palpation ou lorsque le doigt bouge.

D’autres signes cliniques peuvent s’y associer, comme :

  • un gonflement du pouce ;
  • une déformation du doigt ;
  • une sensibilité accrue (notamment au toucher) ;
  • une sensation d’engourdissement ou de fourmillement ;
  • une pâleur ou une froideur du pouce ;
  • des hématomes ou ecchymoses.

 

Diagnostic d’une fracture du pouce

En présence d’une suspicion de fracture du pouce, il faut consulter rapidement un médecin ou se rendre dans un service d’urgence de la main pour poser un diagnostic et prendre en charge rapidement la blessure. Un traitement rapide permet de réduire les risques de séquelles à long terme.

Le diagnostic repose principalement sur l’examen clinique du pouce et sur des examens d’imagerie médicale. Le praticien évalue la mobilité du doigt, sa sensibilité et vascularisation, et recherche des signes évocateurs d’un déplacement ou de lésions associées. Des radiographies du pouce sous différents angles sont ensuite réalisées pour confirmer la fracture et connaître ses caractéristiques. S’il le juge nécessaire, il pourra proposer d’autres examens complémentaires.

 

Fracture du pouce : les traitements possibles

La prise en charge thérapeutique de la fracture du pouce dépend de plusieurs critères, comme sa localisation précise, son type, son degré de déplacement, la présence éventuelle de lésions associées, etc.

Le traitement a pour but de diminuer la douleur, réaligner les fragments osseux et maintenir le pouce en bonne position pour la guérison. Il permet aussi de prévenir les complications et de restaurer l’aspect fonctionnel du doigt. Selon les patients, il peut être médical ou chirurgical.

 

immobilisation du pouce avec une attelle

​Traitement médical de la fracture du pouce

Il comprend l’administration de médicaments antalgiques et/ou anti-inflammatoires pour soulager la douleur et l’inflammation, ainsi que l’immobilisation du pouce avec une attelle ou un plâtre. L’attelle pour fracture du pouce doit être portée pendant une durée variant de 4 à 6 semaines, le temps de la consolidation.

 

Le traitement médical est habituellement indiqué en cas de fracture extra-articulaire peu ou pas déplacée, et parfois en cas de fracture intra-articulaire simple. Un suivi régulier avec radiographie du pouce est instauré pour vérifier le bon alignement des fragments osseux.

 

Traitement chirurgical de la fracture du pouce

Il se déroule sous anesthésie locale ou générale et consiste à réduire la fracture et fixer les fragments d’os à l’aide de vis, plaques ou broches. L’opération peut être pratiquée par voie percutanée (à travers la peau) ou par voie ouverte (incision traditionnelle). L’objectif majeur est de restaurer l’anatomie du doigt lésé et de préserver la stabilité de l’articulation.

 

La chirurgie peut être proposée en cas de fracture intra-articulaire complexe ou déplacée, notamment la fracture de Bennett ou la fracture de Rolando. On peut aussi l’envisager en cas de fracture extra-articulaire instable ou mal consolidée. L’opération permet de retrouver une bonne mobilité du pouce et réduit le risque d’arthrose secondaire.

Après le geste, le pouce doit toutefois être immobilisé avec une attelle ou un plâtre pendant 6 semaines en moyenne (temps de consolidation).

Le matériel d’ostéosynthèse peut être retiré après 6 ou 8 semaines, selon les situations.

 

Fracture du pouce : combien de temps pour une guérison ?

Lorsqu’elle est prise en charge rapidement et correctement, une fracture du pouce guérit en 6 semaines environ. Ce temps peut être parfois allongé en cas de fracture complexe, ou selon l’âge et l’état de santé du patient.

Une rééducation auprès d’un kinésithérapeute est généralement conseillée après la période d’immobilisation pour récupérer la force et la mobilité du pouce et éviter les séquelles ultérieures (raideur, diminution de la force de préhension, arthrose du pouce…). Celle-ci peut durer plusieurs semaines voire plusieurs mois.

Les autres actualités

Le kyste synovial du poignet

Le kyste synovial du poignet

Le kyste synovial du poignet est une affection qui se traduit par l’apparition d’une boule sous la peau, remplie d’un...

Le panaris du doigt

Le panaris du doigt

Mise à jour Novembre 2023 Le panaris du doigt est l’infection de la main la plus fréquemment rencontrée. Le plus...

La fracture de la tête radiale

La fracture de la tête radiale

La fracture de la tête radiale concerne l’extrémité supérieure du radius (au niveau du coude), l’un des deux os de...

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS