9 novembre 2022

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Le doigt sectionné ou coupé : symptômes, diagnostic et traitements

Catégorie(s) : Main
doigt sectionné sos main
5/5 - (3 votes)

Bien qu’il s’agisse d’une blessure très impressionnante, et même traumatisante, un doigt sectionné ne représente pas de danger vital pour le patient, et peut parfois être réimplanté chirurgicalement.

Aussi, pour maximiser les chances de succès d’une chirurgie réparatrice, il faut à tout prix essayer de ne pas céder à la panique, et de prendre le temps de suivre les recommandations énumérées dans cet article avant de se précipiter aux urgences de la main.

Le doigt sectionné, qu’est-ce que c’est ?

Un doigt sectionné, ou coupé, est un doigt qui a été totalement ou partiellement séparé du reste du corps du patient – le plus souvent par une machine (scie, tondeuse, ventilateur, etc.) ou un objet coupant (vitre brisée, lame, etc.).

Il s’agit d’un accident commun, notamment dans le milieu professionnel, bien que sa fréquence diminue avec le durcissement des réglementations, et la mise en œuvre de procédures, équipements et outils de plus en plus sécurisés.

L’amputation brutale d’un doigt est souvent extrêmement choquante pour le patient qui la subit, ainsi que pour son entourage présent au moment du traumatisme.

Aussi, le patient va avoir naturellement tendance à se précipiter aux urgences sans prendre le temps d’effectuer quelques gestes de premiers secours, pourtant décisifs dans le succès d’une réimplantation chirurgicale, lorsque celle-ci est envisageable.

 

Symptômes et diagnostic du doigt sectionné

 

doigt coupé

Le symptôme d’un doigt sectionné, coupé ou amputé est sans équivoque : un morceau plus ou moins important d’un doigt est partiellement ou totalement séparé du reste du corps.

Même s’il peut rester relié au corps par quelques tissus, il ne peut plus être mobilisé, et son intégrité vasculaire est compromise. Il existe dès lors un risque de nécrose.

Les symptômes de cette blessure sont donc parfaitement visibles et évocateurs, et le diagnostic est sans appel.

On distingue le doigt sectionné de l’avulsion du doigt par une bague (doigt d’alliance), qui consiste en un arrachement des tissus superficiels, pouvant aller jusqu’à l’arrachement du doigt dans sa totalité.

Que faire en cas de doigt coupé ou sectionné ?

Malgré le traumatisme émotionnel important que peut induire ce type de blessure, il est essentiel de tenter de garder son calme au mieux lorsque l’on subit une amputation partielle ou totale du doigt.

La blessure n’est pas vitale, et vous n’êtes pas en danger. En outre, quelques gestes de premiers soins bien effectués pourraient sauver votre doigt et permettre au chirurgien de le remettre en place avec succès.

Avant de vous rendre aux urgences, suivez les instructions ci-après :

  1. Pressez une compresse stérile ou un linge propre contre le moignon pour stopper ou ralentir le saignement. N’utilisez pas de coton, dont les fibres vont coller à la plaie et compliquer la chirurgie à venir.
    N’essayez pas d’effectuer un garrot ! Cette manœuvre causerait plus de mal que de bien : vous risqueriez de dévasculariser (priver de sang) vos tissus, qui seraient impossibles à sauver.
    Gardez en tête que vous ne courrez pas le risque de vous vider de tout votre sang par le doigt – même lorsque l’hémorragie semble très impressionnante.
  2. Ramassez le morceau de votre doigt sectionné, et entourez-le de compresses ou d’un linge propre. À nouveau, n’utilisez jamais de coton !
  3. Placez le morceau de doigt enveloppé de compresses ou de linge dans un sac plastique sec et complètement hermétique.
    Placez ce sac étanche dans un bac (tupperware, glacière, etc.) rempli d’eau avec des glaçons. Évitez de mettre le morceau de doigt en contact direct avec la glace, sans quoi il existe un risque de gelure pouvant compromettre la réimplantation chirurgicale du doigt.
  4. Rendez-vous dans un centre SOS Main, seul type de centre agrée pour la prise en charge de ces lésions complexes. La chirurgie doit être réalisée dans les heures qui suivent l’accident.

 Il est fortement conseillé de se rendre dans un centre spécialisé au plus vite. La chirurgie de la main est une discipline particulièrement complexe, qui offre de meilleurs résultats quand elle est réalisée par un spécialiste expérimenté .

Traitements du doigt sectionné ou coupé

 

doigt coupé

Lorsque cela est possible, le traitement de référence du doigt sectionné est une réimplantation chirurgicale. Le délai optimal est une tentative de réimplantation dans les 6 heures qui suivent l’accident, mais le geste peut être réalisé dans les 12 heures.

Le taux de succès de ces réimplantations est très variable, il dépend du type de section (bien meilleur pour une section nette que pour un arrachement), du « terrain » du patient (âge, tabagisme, diabète…). Ce taux varie donc, en fonction de ces éléments, de 20 à 65%.

L’intervention chirurgicale nécessaire à la réimplantation d’un doigt est une opération complexe, qui peut nécessiter une ou plusieurs reprises dans les heures ou les jours suivants.

Le patient bénéficie donc d’une haute surveillance dans les premiers temps de sa cicatrisation. Lorsque la chirurgie est un succès, des séances de rééducation prennent le relais pour essayer de retrouver le maximum de fonctionnalité du doigt.

Les autres actualités

La luxation acromio-claviculaire

La luxation acromio-claviculaire

La luxation acromio-claviculaire correspond à une luxation de l’articulation de l’acromion (faisant partie de...

La chondrocalcinose du poignet

La chondrocalcinose du poignet

La chondrocalcinose est une maladie des articulations qui atteint essentiellement les cartilages du genou et du...

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS