21 novembre 2022

RETOUR AUX ACTUALITÉS

Tendinite de la coiffe des rotateurs : symptômes, diagnostic et traitements

Catégorie(s) : Epaule
Tendinite coiffe des rotateurs
5/5 - (2 votes)

Articulation la plus mobile et sophistiquée du corps humain, l’épaule est capable d’effectuer des mouvements dans tous les plans de l’espace. Elle joue ainsi un rôle primordial dans nos quotidiens, mais est, de fait, particulièrement sujette aux blessures.

Une douleur persistante à l’épaule peut être le symptôme d’une tendinite de la coiffe des rotateurs, une atteinte des tendons pouvant avoir de multiples causes.

Bien que cette blessure soit commune, elle ne doit pas être négligée : mal soignée, elle risque de devenir invalidante sur le long terme, nuisant significativement à la qualité de vie du patient.

La tendinite de la coiffe des rotateurs, qu’est-ce que c’est ?

La coiffe des rotateurs est un ensemble de muscles qui permettent d’animer et de stabiliser l’articulation de l’épaule. Ces quatre muscles sont reliés aux os par des tendons, de petites bandes de tissus fibreux.

Une tendinite – ou tendinopathie – de la coiffe des rotateurs est une inflammation de ces tendons. Elle est typiquement causée par des mouvements répétitifs, un acromion agressif ou, plus rarement, par un traumatisme ou un faux mouvement.

Symptômes de la tendinite de la coiffe des rotateurs

Tendinite coiffe des rotateurs

La douleur, qui tend à s’aggraver avec le temps, est le principal symptôme de lésions des tendons de la coiffe des rotateurs.

L’épaule peut être douloureuse en permanence, y compris au repos, ou seulement lors de certains mouvements spécifiques.

La tendinite de la coiffe des rotateurs engendre également une perte de force de l’épaule, qui peut affecter la réalisation de certains mouvements.
Le patient peut aussi ressentir une sensation de raideur dans l’épaule, et rencontrer des difficultés notables à effectuer des mouvements à bout de bras et/ou à hauteur d’épaule.


Diagnostic de la tendinite de la coiffe des rotateurs

Tendinite coiffe des rotateurs

Le diagnostic d’une tendinite de la coiffe des rotateurs comprend habituellement un examen clinique, ainsi que des examens d’imagerie médicale.

Au cours de l’examen clinique, le médecin orthopédiste effectue des tests spécifiques (comme les manœuvres de Yocum, Neer ou Jobe) permettant de mettre en évidence des atteintes des différents muscles et tendons de l’épaule.

La radiographie est insuffisante pour diagnostiquer une lésion des tissus mous de l’épaule, l’échographie et surtout l’IRM doivent compléter le bilan.

Traitements de la tendinite de la coiffe des rotateurs

Il est essentiel de ne pas négliger une tendinite de la coiffe des rotateurs, car ce type de blessure a tendance à s’aggraver et peut se solder par des séquelles durables en l’absence de soins adéquats.

La tendinite de l’épaule peut notamment devenir chronique, ou se compliquer d’une bursite (inflammation de la bourse séreuse) ou d’une capsulite (inflammation de la capsule articulaire).

Un traitement précoce est non seulement plus efficace, mais permet aussi de réduire significativement les risques de séquelles ou de complications.

En cas de tendinite de la coiffe des rotateurs débutante et/ou bénigne, le traitement de référence consiste en une suppression des mouvements causant ou aggravant l’inflammation.

L’articulation est immobilisée et mise au repos. Des exercices de rééducation peuvent compléter le traitement pour renforcer les muscles et tissus susceptibles d’absorber une partie des forces qui sollicitent les tendons blessés.

Tendinite coiffe des rotateurs

Lorsque la lésion est douloureuse, un traitement médicamenteux (antalgiques et/ou anti-inflammatoire) peut être indiqué. Dans certains cas, des infiltrations de corticoïdes au niveau de l’articulation sont nécessaires.

En cas de tendinite de la coiffe des rotateurs sévère, et/ou en cas d’échec de la mise au repos et des traitements médicamenteux, une intervention chirurgicale peut être envisagée.

Si un conflit sous-acromial est impliqué dans la tendinite, l’opération chirurgicale consiste en une acromioplastie (remodelage de l’acromion) afin d’éliminer les frottements à l’origine de l’inflammation des tendons.

Lorsque les tendons sont sectionnés, il est nécessaire de les réinsérer sur la tête de l’humérus à l’aide d’ancres résorbables.

Ce n’est bien souvent que lorsque ses capacités sont altérées que l’on se rend vraiment compte de l’importance centrale de l’articulation de l’épaule dans nos vies, indispensable à la réalisation d’une grande partie des gestes du quotidien.

Écrire, manger, se laver, saluer ses proches ou travailler… La coiffe des rotateurs est une articulation sans cesse sollicitée dans la réalisation de tâches personnelles et professionnelles.

En cas de tendinite de l’épaule, il faut donc réagir vite et bien pour conserver une bonne qualité de vie à long terme. Consulter un spécialiste qualifié peut vous permettre de bénéficier d’un traitement efficace pour récupérer le plein fonctionnement de cette articulation.

Les autres actualités

La luxation acromio-claviculaire

La luxation acromio-claviculaire

La luxation acromio-claviculaire correspond à une luxation de l’articulation de l’acromion (faisant partie de...

La chondrocalcinose du poignet

La chondrocalcinose du poignet

La chondrocalcinose est une maladie des articulations qui atteint essentiellement les cartilages du genou et du...

VOIR TOUTES LES ACTUALITÉS